Syndicat
  des
  Journalistes

  


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les instances de la presse

La presse est une branche professionnelle très organisée. De nombreuses institutions la composent. Certaines ne concernent que les journalistes, d'autres l'ensemble des acteurs.

Les organismes paritaires peuvent associer soit les employeurs et les syndicats (Type I) , soit les employeurs et les pouvoirs publics ou d'autres institutions(Type II).

Voici une liste non exhaustives d'organismes de la presse.

Le Centre national de reclassement des journalistes (CNRJ)

Le CNRJ est une antenne spécialisée du Réseau Pôle Emploi . Il a compétence sur tout le territoire national et sa mission est d'aider les journalistes privés d'emploi, d'organiser ou de conseiller des formations financées par l'État ou les conseils régionaux...

7, rue de Paradis, 75010 Paris
Tél. : 01 55 77 21 05   Fax : 01 55 77 21 01
esp.cnrj@pole-emploi.fr

Le Centre national de reclassement des journalistes traite 2800 dossiers par an. 62% des personnes inscrites ont moins de 40 ans. Le centre a un projet de site internet pour les offres d’emploi.

Les organismes paritaires salariés/employeurs (type I)

La commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP)

Créée par la loi du 29 Mars 1935, la Commission a pour objet de délivrer une carte d'identité de journaliste
professionnel aux postulants qui remplissent les conditions fixées par cette même loi (notamment dans son article L761-2). Les conditions dans lesquelles sont délivrées ces cartes, la durée de leur validité, les conditions et les formes dans lesquelles elles peuvent être annulées sont déterminées par un décret en Conseil d'Etat.
Le commission se compose de deux instances. La première est composée de 8 représentants titulaires des journalistes et 8 représentants des éditeurs.(et d'autant de suppléants).

La commission supérieure se compose d'un président magistrat de la Cour de cassation, de deux magistrats de la cour d'appel, d'un représentant des éditeurs et d'un représentant des journalistes.

CCIJP
221, rue La Fayette 75010 Paris
tél. : 01 40 34 17 17 fax : 01 40 34 03 49 Le site...

La commission nationale paritaire de la presse (CNPEJ)

La Commission nationale paritaire de l’emploi des journalistes (CNPEJ) est une structure prévue par le Code du travail, instaurée par la convention collective nationale des journalistes.
Instance de réflexion, d’observation et de proposition aux partenaires sociaux de la presse, elle suit de très près toutes les questions liées à l’emploi et à la formation des journalistes des différentes formes de presse. Lire ...


MEDIAFOR, AUVICOM, AFDAS (organismes collecteurs de fonds de formation)

Les trois OPCA ont pour charge de collecter les fonds de formation auprès des entreprises (Versements obligatoires)

Ils sont gérés paritairement par des conseils d'administration complétés par des commissions d'examen des dossiers composées à part égales de représentants des employeurs et de représentants des salariés (syndicats) Lire ...


Caisse de retraite des employés de la presse " Gutenberg "

Caisse de retraite des cadres et journalistes de la Presse " Bellini "

Caisse de prévoyance des cadres et journalistes de la Presse " Bellini "

Mutuelle de la Presse et du Livre

(Voir rubrique "social")


Centre Français d’exploitation du droit de Copie (CFC) Société de perception et de répartition de droits de propriété littéraire, le Centre Français d’exploitation du droit de Copie (CFC) a, dans un premier temps, permis
l’exercice du droit . Le CFC ne gérait alors ce droit que pour les auteurs et les éditeurs
lui ayant donné mandat pour le faire.
La loi du 3 janvier 1995 a instauré un régime de gestion collective obligatoire pour ce droit de reproduction par reprographie dans un cadre de gestion collective volontaire. Ses Statuts reposent sur une organisation tripartite et égalitaire de la société. Trois Collèges traduisent ce principe : un Collège regroupe les auteurs et les sociétés d'auteurs, un deuxième les éditeurs de livres et un troisième les éditeurs de presse.
La société est administrée par un Comité dont les 12 membres sont nommés par les Collèges qui disposent chacun de 4 représentants. Le site ...

Les sociétés de gestion des droits d'auteur :

AGESSA , organisme de droit privé, gérant un service public chargé du recouvrement de cotisations de sécurité
sociale ainsi que de la gestion de l'affiliation et de l'immatriculation des artistes auteurs.
21 bis rue de Bruxelles - 75009 PARIS
- Tél. : 01.48.78.25.00
- Fax : 01.48.78.07.78
- E-mail : webmaster@agessa.org Le site ...

SCAM 'Société des auteurs multimédia) La Scam défend les intérêts et gère les droits des auteurs de programmes multimédias interactifs. Le site ...

Ces organismes assument les obligations des employeurs, c'est à dire qu'ils déclarent auprès des caisses primaires d'assurance maladie les personnes dont ils ont instruit le dossier en vue de leur reconnaître la qualité d'artiste et/ou d'auteur (au sens des critères du droit social) et de confirmer que les conditions sont réunies pour permettre le service des prestations des assurances sociales (maladie-maternité-veuvage-invalidité-vieillesse-décès) et des prestations familiales.
Ils sont chargés du recouvrement des cotisations et des contributions dues par les artistes auteurs et par les tiers qui les rémunèrent. Depuis une réforme opérée par une loi de janvier 1994, chaque organisme est administré par un Conseil d'Administration comprenant des représentants élus des artistes-auteurs affiliés (majoritaires) et des représentants élus des diffuseurs.

Les organismes paritaires État ou institutions/employeurs (type II)

La Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP)

L’inscription à la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) ouvre aux publications le droit à " l’aide aux lecteurs ", c’est-à-dire essentiellement les avantages des régimes fiscaux et postaux de la presse. Le site ...

Direction du développement des médias
35, rue Saint-Dominique 75700 Paris tél. : 01 42 75 76 00 fax 01 47 53 72 41

Groupe paritaire Presse-Poste (sur les tarifs et la qualité du service postal)

Les autres organismes de la presse

Les organisations patronales de la presse (fédérations et syndicats)

FNPF (Fédération nationale de la presse française)

Le site : www.portail-presse.com

13, rue La Fayette 75009 Paris
tél. : 01 53 20 90 50 fax : 01 44 90 43 72

La FNPF regroupe les syndicats et fédérations suivants :

FNPS (presse spécialisée) 37, rue de Rome 75376 Paris Cedex 08
tél. : 01 44 90 43 60 fax : 01 44 90 43 72
En sont membres : SNPAR (presse agricole), SNPMPS (presse médicale et professions de santé), SPEJP (presse économique juridique et politique), SPIS (presse d'informations spécialisées), SPCS (presse sulturelle et scientifique), SPP (presse professionnelle), SPS (presse sociale)

SPP (presse parisienne) 13, rue La Fayette 75009 Paris tél. : 01 53 20 90 60 fax : 01 53 20 90 65

SPPMO (presse magazine d'opinion) 13, rue La Fayette 75009 Paris tél. : 01 53 20 90 75 fax : 01 53 20 90 76

FFAP (agences de presse) 24, rue du Fbg-Poissonière 75010 Paris tél. : 01 42 47 01 00 fax : 01 42 47 05 10
En sont membres : SAPIG (agences d'informations générales), SAPHIR (agences photo et reportage), SAM (agences multimedia), SANOV (agences de nouvelles), SATEV (agences télé)

SPQR (presse quotidienne régionale) 17, place des États-Unis 75016 Paris tél : 01 40 73 80 20 fax : 01 47 20 48 94

SPQD (presse quotidienne départementale) 10, rue du Fbg-Montmartre 75009 Paris tél.: 01 47 70 95 93 fax : 01 42 46 77 82

FPPR (presse périodique régionale) 72, rue de Hauteville 75010 Paris tél. : 01 45 23 98 00 fax : 01 45 23 98 01
En sont membres : SNPR (publications régionales), SPHR (presse hebdomadaire régionale), SPJP (presse judiciaire de province)

SPMI (presse magazine et d'information) 71, ave Franklin-Roosevelt 75008 Paris tél. : 01 42 89 27 66 fax : 01 42 89 31 05

Association des employeurs de l'audiovisuel public

FNAPPI (agences de presse photos et informations) 13, rue La Fayette 75009 PARIS tél. : 01 44 92 23 fax : 01 44 92 79 13

SNLI (lettres d'information) 22, rue de Tocqueville 75017 Paris tél.: 01 48 88 96 63

SPG (presse gratuite) 7, bd Gambetta BP828 Rodez Cedex tél. : 05 65 68 95 70 fax : 05 65 68 50 45

SRGP (radios généralistes) 28 rue François-1er 75008 Paris tél. : 01 47 23 13 28 fax : 01 47 23 88 13

FFRC (radios chrétiennes) Centre de Keraudren 29200 Brest tél. : 02 98 34 66 07 fax : 02 98 34 66 59

CNRA (radios associatives) 7, rue Lavoisier 82300 Caussade tél. : 05 63 93 00 20 fax : 05 63 26 04 45

CNRL (radios libres) Tour Payel 153, bd Anatole-France 93521 Saint-Denie Cedex tél. : 01 49 33 81 94 fax : 01 49 33 81 95

FERL (fédération européenne des radios libres) Les Quatre-Reines 04300 Forcalquier tél. : 04 92 73 10 58 fax : 04 92 73 16 15

ARJ (radios juives) 18, rue Ferdinand-Fabre 34000 Montpellier tél. : 04 67 79 28 88 fax : 04 67 72 82 43

ACCES (association des chaînes du cable et du satellite) 17, rue Hamelin 75116 Paris tél. : 01 47 04 24 09 fax : 01 47 04 27 94

ANAREMS (association des ateliers radio et radios en milieu scolaire) 7, rue Hippolythe-Parrenin 25130 Villers-le-lac tél et fax : 03 81 68 09 91

 

Autres organismes

UJJEF (Union des journaux et journalistes d'entreprises). L'Ujjef est une association régie par la loi de 1901. Née le 25 mars 1947 à Paris sous l'appellation de Groupe de liaison de journaux d'entreprise de France. Elle est devenue Ujef le 18 juillet 1949 et Ujjef le 30 mai 1975. Forte de 67O adhérents et 1300 membres, elle regroupe les acteurs de 560 supports de presse d'entreprise. (60% d'entreprises privées, 20% d'entreprises publiques, 20% de prestataires de services (journalistes, pigistes, agences...). Le site...

Ujjef
420 rue St Honoré - 75008 Paris
Tél. : 01 47 03 68 00
Fax : 01 47 03 68 01

OJD (office de Justification de la Diffusion), f ondé en 1922 lors de la Semaine de la publicité, est une association sans but lucratif, composée de :
l'Union des annonceurs, la Fédération française de la publicité, la Fédération nationale de la presse française, l'Union syndicale de la presse périodique, la Confédérationn de la presse française, et de membres actifs : annonceurs,agents de publicité, distributeurs et courtiers de publicité, concessionnaires de publicité, organes de presse. (A l'origine, l'OJD s'appelait : Office de la Justification des organes quotidiens et périodiques). Le site...

BVP (Bureau de vérification de la publicité) est une association sans but lucratif, qui regroupe 4 catégories
d'adhérents : les annonceurs, les agences de communication, les supports, les membres "correspondants" (Syndicats professionnels, Cabinets d'avocats, Associations…).

A l'origine, elle était composée de la Fédération française de la publicité, l'Union des annonceurs, la Fédération nationale de la pressela Fédération nationale de la presse périodique et la Confédération nationale de la presse française.

L'Office de Contrôle des annonces a été crée en août 1935. En 2000, le BVP s'est restructuré, et a créé un département télévision regroupant conseils facultatifs et avis obligatoires.

11, rue Saint Florentin 7508 Paris Le site...

CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel), autorité administrative indépendante créée par la loi du 17 janvier 1989, garantit en France l'exercice de la liberté de communication audiovisuelle dans lesconditions définies par la loi du 30 septembre 1986 modifiée.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel est composé d'un Collège de neuf membres (les Conseillers) nommés par décret du président de la République. Trois sont désignés par le président de la République, trois par le président du Sénat et trois par le président de l'Assemblée nationale

Le CSA nomme les présidents des télévisions et des radios publiques. Le CSA délivre des autorisations aux stations de radio MF et MA, aux télévisions locales et nationales, aux chaînes de télévision diffusées par câble et par satellite. Le CSA rend des avis au gouvernement sur les projets de loi et de décrets qui concernent l'audiovisuel. Le CSA gère et attribue les fréquences destinées à la radio et à la télévision. Le CSA est compétent pour les problèmes de réception que peuvent rencontrer les auditeurs et les téléspectateurs. Le CSA veille au respect du pluralisme politique et syndical sur les antennes. Le CSA organise les campagnes
officielles radiotélévisées des différentes élections (présidentielles, législatives, etc.). Le site...

Le CLEMI (Centre de Liaison de l'Enseignement et des Moyens d'Information ). Au sein du ministère de l'Education , le Clemi est un centre chargé de concevoir et de développer des programmes d'éducation aux médias.
Au sein du ministère de l'Education français, le Clemi est un centre chargé de concevoir et de développer des
programmes d'éducation aux médias. Le site...

Fédération internationale de la presse périodique (FIPP)

Fédération des associations d’éditeurs de périodiques du marché commun (FAEP)

Union pour l’expansion de la presse française dans le monde (Unipresse)

Commissions départementales des annonces judiciaires et légales

Conseil supérieur de la télématique

Comité de la Télématique Anonyme (CTA)

France Telecom, groupes de concertation

Messageries de presse
En application de la loi du 2 avril 1947 dite loi Bichet, la grande majorité des Editeurs se sont regroupés pour constituer - autour de critères de périodicité ou de sensibilité - cinq Coopératives de messageries de presse.
C'est ainsi qu'elles ont décidé, le 16 avril 1947, de fonder aux côtés de la librairie HACHETTE, les Nouvelles Messageries de la Presse Parisienne dont elles détiennent 51% du capital.
La SARL NMPP a pour objet de procéder, pour le compte des Editeurs, aux opérations de groupage et de distribution (tant sur le plan logistique et financier qu'informationnel). Le site...

SAEM TP (Société Auxiliaire pour l'Exploitation des Messageries Transport Presse) a été fondée en 1936. Cette société commerciale de messageries est détenue à 49 % par le groupe Hachette et à 51 % par trois coopératives d'éditeurs : Coopé-Presse ; La Périodique ; L'hebdomadaire ; Le site...

MLP (Messageries Lyonnaises de Presse) ont été fondées le 1er août 1945. Elles ne sont pas une société de messageries mais une coopérative qui assure directement le rôle de messagerie. Cette
coopérative regroupe environ 300 adhérents. Jusqu'en 1993, cette coopérative était liée aux NMPP qui sous-traitait pour elle la distribution. Elle a repris la distribution en direct en 1994 et assure également la diffusion sur Paris depuis 1995. A la différence des NMPP, les MLP traitent de manière quasi exclusive les titres à périodicité
mensuelle ou supérieure. Le site...

 

 

 

 

 

 

 

 
FAQ